forums orange

forums Orange Société  |  Education  |  Cinéma et TV  |  Culture et Loisirs  |  Musique  |  Sciences et santé  |  Informatique et multimedia

Les bienfaits du vin rouge...

résultat des votes: réponses : 3 | lectures : 405
Par joy:
ne équipe scientifique de l'université écossaise de Glasgow a annoncé dimanche 2 août avoir découvert qu'un antioxydant contenu en grande quantité dans le vin rouge permet de prévenir des infections pouvant dégénérer en septicémies. Cet antioxydant, le resveratrol, se trouve dans la peau des grains de raisin et en quantité beaucoup plus importante dans le vin rouge que dans le vin blanc. Plusieurs bienfaits lui étaient déjà attribués : prévenir la formation des caillots de sang et combattre le cancer.
En expérimentant sur deux groupes de souris exposées à un puissant agent infectant, l'équipe britannique s'est rendue compte que celles n'ayant pas subi de traitement préalable à base de resveratrol développaient une grave réaction similaire à une septicémie chez l'être humain, qui peut entraîner une défaillance générale des organes et la mort. Le groupe ayant reçu du resveratrol n'a en revanche développé aucune infection.

Selon les chercheurs, le resveratrol empêche la formation de deux enzymes jouant un rôle majeur dans le déclenchement de graves inflammations, la sphingosine kinase et la phospholipase D. "Des maladies inflammatoires sévères comme la septicémie sont très difficiles à traiter et de nombreuses personnes décèdent par manque de traitements", a expliqué le docteur Alirio Melendez, l'un des chercheurs de l'université de Glasgow.

Cette découverte est publiée dans le journal de la Fédération des sociétés américaines de biologie expérimentale (FASEB). "Le potentiel thérapeutique du vin rouge a été mis en bouteille pendant des milliers d'années, et maintenant les scientifiques en ont débouché les secrets, ils ont trouvé la façon dont l'action du resveratrol peut mener à de nouveaux traitements contre des infections mortelles", a déclaré le docteur Gerald Weissman, rédacteur en chef du journal.
perso ,j'habite en milieu rural , où je suis née, dans un pays de vignobles bordelais et j'ai très souvent assisté aux effets dévastateurs du rouge:violences, alccolisme, déchéances de certains individus !!!!
signaler au modérateur
Voter:
 
 
 
 

Publier sur:

Par Bide et musique:
Et le resveratrol contenu dans la peau des raisins, on n'en trouve probablement aussi dans le jus de raisin rouge...


Etait-ce là une étude scientifique menée ou subventionnée par le lobby des vignerons?
signaler au modérateur
Voter:
Par Bide et musique:
viens de trouver cela sur wikip

* les fèves de cacao constituent une source importante de flavonoïdes et de resvératrol. Le chocolat noir contient 0,4 mg/kg de resvératrol[6], soit la seconde source alimentaire de ce polyphénol après le vin;
* les baies rouges du genre Vaccinium : jus de canneberge avec un taux de 0,278 mg/kg;
* l’arachide (Arachis hypogaea) : les cacahuètes grillées sont relativement pauvres en resvératrol (0,03 à 0,147 mg/kg);
*la rhubarbe (Rheum tataricum), la mûre (Morus spp.), la grenade (Punica granatum), le sorgho etc.

Plantes médicinales riches en resvératrol :

* la renouée du Japon, Reynoutria japonica (...)originaire d’Asie orientale. C’est une plante très vigoureuse, pouvant atteindre 3 m de haut, qui a tendance à devenir invasive en Europe et aux États-Unis. La plante entière est utilisée comme matière médicale en Chine . La racine de cette renouée est une des sources les plus riches en resvératrol connue (2,96-3,77 g/kg). Une fois séchée, la racine fournit une infusion, le « thé d’itadori », traditionnellement utilisé depuis des siècles en Chine et au Japon dans le traitement des maladies cardio-vasculaires et comme anti-inflammatoire. Il a été trouvé dans cette infusion 9,74 mg/l de resvératrol, principalement sous forme de glucoside, ce qui place cette boisson dans la moyenne supérieure des vins rouges[11].
signaler au modérateur
Voter:
Par muguette:
Assez lamentable qu'on fasse la promotion d'un produit qui tue quand même beaucoup plus qu'il ne peut sauver de vies...
D'ailleurs il n'en sauve aucune.
S'il contient certains "bonnes" substances, on peut se dire qu'on les trouve ailleurs sans avoir à avaler ce toxique.

Je ne suis pas anti-vin. Si quelqu'un peut apprécier modéremment, pourquoi pas, mais en vanter d'éventuels mérites m'horripile au plus haut point.
signaler au modérateur
Voter:
 
 
 
 

Publier sur:

nouveau lecture seule humeur du sujet recommandé par Orange
Pour participer aux forums Orange

Vous devez être identifié et posséder un pseudo