forums orange

forums Orange Société  |  Education  |  Cinéma et TV  |  Culture et Loisirs  |  Musique  |  Sciences et santé  |  Informatique et multimedia

Normal
La sonde Planck : Un beau résultat.

résultat des votes: réponses : 1 | lectures : 666
Une importante nouvelle est passée presque inaperçue.

Il s'agit du spectaculaire résultat de la sonde Planck qui a photographié l'Univers 380000 ans après sa naissance.

Cette « photographie » est vingt fois plus précise que celle obtenue par WMAP (Wilkinson Microwave Anisotropy Probe) laquelle fut plus de dix fois plus précise que celle prise par COBE (COsmic Background Explorer).

Il s'agit en fait de mesurer en chaque point du ciel la valeur du rayonnement émis par le Big Bang. Ce rayonnement, considérablement refroidi de nos jours, atteint à peine 3 degrés Kelvin et possède de légères fluctuations de quelques millionièmes de degré. Les points de différentes (fausses) couleurs indiquent des germes d'étoiles ou d e galaxies, conformément aux prédictions du modèle standard cosmologique.

Il ressort de l'étude de ce cliché que l'Univers était âgé de 380000 lorsqu'il est ainsi apparu, ce qui confirme sa date de naissance, laquelle remonte à 13 milliards 800 millions d'années résultat qui s'inscrit dans le prolongement de ceux obtenus avec WMAP et COBE.

Mais ces résultats ne nous donnent aucune information sur l'instant 0, le moment exact où l'Univers est né. Ceci reste et restera longtemps encore un mystère que nous n'éluciderons peut-être jamais.

N'oublions pas cette remarque profonde de ce grand mathématicien français Henri Poincaré :

« Le cerveau, qui n'est qu'une partie de l'Univers, ne saurait contenir l'Univers tout entier ».

Quoi qu'il en soit, la sonde Planck représente une extraordinaire prouesse technique et scientifique et son cliché a de quoi alimenter la recherche durant des années.

Cordialement.
signaler au modérateur
Voter:
 
 
 
 

Publier sur:

Une importante nouvelle est passée presque inaperçue.

Il s'agit du spectaculaire résultat de la sonde Planck qui a photographié l'Univers 380000 ans après sa naissance.

Cette « photographie » est vingt fois plus précise que celle obtenue par WMAP (Wilkinson Microwave Anisotropy Probe) laquelle fut plus de dix fois plus précise que celle prise par COBE (COsmic Background Explorer).

Il s'agit en fait de mesurer en chaque point du ciel la valeur du rayonnement émis par le Big Bang. Ce rayonnement, considérablement refroidi de nos jours, atteint à peine 3 degrés Kelvin et possède de légères fluctuations de quelques millionièmes de degré. Les points de différentes (fausses) couleurs indiquent des germes d'étoiles ou d e galaxies, conformément aux prédictions du modèle standard cosmologique.

Il ressort de l'étude de ce cliché que l'Univers était âgé de 380000 lorsqu'il est ainsi apparu, ce qui confirme sa date de naissance, laquelle remonte à 13 milliards 800 millions d'années résultat qui s'inscrit dans le prolongement de ceux obtenus avec WMAP et COBE.

Mais ces résultats ne nous donnent aucune information sur l'instant 0, le moment exact où l'Univers est né. Ceci reste et restera longtemps encore un mystère que nous n'éluciderons peut-être jamais.

N'oublions pas cette remarque profonde de ce grand mathématicien français Henri Poincaré :

« Le cerveau, qui n'est qu'une partie de l'Univers, ne saurait contenir l'Univers tout entier ».

Quoi qu'il en soit, la sonde Planck représente une extraordinaire prouesse technique et scientifique et son cliché a de quoi alimenter la recherche durant des années.

Cordialement.
...Lire la suitePar : profil expiré le : 23/03/2013 à 14h50
On pourrait se poser la question de savoir s'il sera possible d'obtenir un cliché de l'Univers plus jeune que 380000 ans.

La réponse est un non catégorique. Voici pourquoi.

A ses débuts, l'Univers était très chaud, plusieurs milliards de degrés. Or température et vitesse des particules sont des mots synonymes. La vitesse est de la température et réciproquement.

Bien que les protons aient été créés peu de temps après le Big Bang ainsi que les électrons, ces derniers étaient trop chauds donc trop rapides pour êtres capturés par les protons pour former des atomes d'hydrogène.

La conséquence est que les photons étaient toujours rapidement absorbés puis réémis par ces électrons et que par conséquent aucune lumière n'était possible. Le libre parcours moyen d'un photon était tellement court que l'on ne peut parler de lumière dans de telles circonstances. Or un cliché a besoin de lumière, c'est évident.

Mais lorsque l'Univers en s'étendant s'est suffisamment refroidi,  et donc que les électrons se déplaçaient plus lentement, ils purent enfin être capturés par les protons et former ainsi les atomes d'hydrogène. Cela s'est passé lorsque la température de l'Univers est descendue à 3000 degrés Kelvin c'est-à-dire 380000 ans après le Big Bang.

En conclusion, il est impossible d'obtenir un cliché de l'Univers plus jeune que 380000 ans puisque la lumière n'existait pas avant !

 
signaler au modérateur
Voter:
 
 
 
 

Publier sur:

nouveau lecture seule humeur du sujet recommandé par Orange
Pour participer aux forums Orange

Vous devez être identifié et posséder un pseudo